La visite d’un pompier dans 200 camps

Cet été, la zone de secours Vesdre-Hoëgne & Plateau (VHP) va dépêcher un pompier, conseiller en prévention incendie, dans 200 camps de mouvements de jeunesse. Ces camps ont été répertoriés dans 12 des 19 communes couvertes par la zone de secours VHP, pour un total de 74 lieux différents (30 bâtiments et 44 prairies) censés accueillir entre 10 et 200 participants: Aubel, Baelen, Blegny, Herve, Jalhay, Soumagne, Spa, Sprimont, Plombières, Theux, Thimister-Clermont et Trooz.

La visite d’un pompier dans 200 camps
La zone de secours a édité une revue de conseils pour les mouvements de jeunesse.

Le conseiller en prévention incendie «est chargé, d'une part, de réaliser quelques contrôles de sécurité, et, d'autre part, de donner les conseils utiles pour améliorer et augmenter le niveau de sécurité pour l'ensemble des jeunes», indique le commandant de la zone VHP, Quentin Grégoire, dans un communiqué. Pour ce faire, la zone a créé des check-lists et une revue reprenant 8 thèmes relatifs à la sécurité: un appel au secours efficace, l'APP112.BE (avec le QR pour la télécharger), le plan chaleur, les feux de camp, les guêpes, les crues et tempêtes et les conseils à suivre lorsqu'ils louent un bâtiment».

Les priorités

Les services de secours insistent particulièrement sur les points suivants: «Les installations temporaires de cuisine (tuyaux de gaz, nombre de bouteilles, etc.); le téléchargement par tous les animateurs (membres des staffs) de l'APP112.BE qui permet une meilleure géolocalisation lors d'un incident, d'autant plus que les personnes se trouvent dans une région qu'ils ne connaissent probablement pas; le respect des voies d'évacuation.»

Comme un tiers des camps sont organisés par des mouvements de jeunesse venant de Flandre, la revue éditée par la zone VHP se décline aussi en néerlandais.