Programme intense pour Aubel et Ster-Francorchamps, qui se rencontrent samedi avant Weywertz-Ster et Aubel-Elsaute lundi

Deux matchs en 48 heures pour Aubel et Ster-Francorchamps, déjà en lice ce samedi avant la journée du lundi de Pâques.

David Bartholomé

Aubel – Ster-Francorchamps (samedi, 15h)

Arbitre: M. Lousberg

AUBEL: Beckers, Monte, Roex, Colling, Rexhepi, Boulton, Binot, Willem, Spits, Wangermez, Y. Charef, Ernst, Hansen, Pauporte, Smits, Remacle, Campo, A. Charef, Van Hoof

Absents: Kerff et Lazzari sont blessés.

STER-FRANCORCHAMPS: Crespin, Gilis, Boreio, Simon, Chandelle, Raskin, Thelen, Cornet, Karatas, Restiglian, Vicqueray, Van Melsen, Michel, Piette

Absents: Calisgan et Domken ont tous deux fini saison.

En P1 comme ailleurs, ce week-end de Pâques risque d’être décisif à bien des égards. Peut-être encore plus pour Aubel et Ster-Francorchamps puisque ces deux équipes se rencontreront dès samedi en match d’alignement avant de disputer une deuxième rencontre 48 heures plus tard.

Et pour les hommes de Vincent Heins, il s’agit tout simplement de la dernière chance de rester dans la course au tour final. "Il est clair qu’en cas de défaite samedi, on pourrait définitivement dire adieu au top 5" , pointe le technicien bien conscient de la difficulté de la tâche qui attend son équipe. "Aubel est invaincu à domicile et présente la meilleure défense de la série: 15 buts encaissés en 25 matchs. C’est tout bonnement surréaliste comme statistique en P1. Ils sont en plus dans une très bonne dynamique, ce qui n’est pas vraiment notre cas. Le point positif, c’est que j’ai récupéré quelques joueurs et donc un peu plus de marge de manœuvre que lors de nos dernières sorties."

En cas de victoire, on pourrait les mettre très loin.

En cas de résultat favorable, les Sterlains devront ensuite enchaîner par un déplacement à Weywertz lundi qui sera, lui aussi, tout sauf une sinécure. "Ce sera un autre type de match. On affrontera une formation hyper motivée qui joue son maintien. Et qui n’aura en plus pas joué samedi. Ce n’est pas forcément équitable mais c’est comme ça" , conclut un Vincent Heins qui sait que la fin de saison de son équipe se joue en très grande partie sur l’issue de ces deux joutes.

Ster-Francorchamps au pied du mur, l’occasion de l’achever dès samedi est évidemment trop belle que pour ne pas vouloir la saisir côté aubelois. "En cas de victoire, on pourrait les mettre très loin et faire un grand pas de plus en direction de notre objectif: le tour final" indique le T1 d’Aubel Tony Niro. "Mais attention, si Ster n’est peut-être pas au mieux en ce moment, ça reste une équipe redoutable."

Lundi, son équipe recevra Elsaute, deuxième du classement pour un autre choc. Le second en deux jours donc. "Et il faudra en plus penser à la P2 qui a un match crucial pour le maintien en même temps contre Olne. Ce week-end s’annonce vraiment compliqué à tous les niveaux. À nous de bien le gérer."