Vestiaires

Avec deux buts encaissés en toute fin de match, Vyle s’est incliné 0-4. «Ce sont des chiffres qui font mal, reconnaissait Fio Serchia. Ce score est forcé et j’ai quand même noté de bonnes choses comme l’entrée au jeu de Mathelot et la mentalité affichée par mes joueurs. Avant la rencontre, je leur avais dit que l’essentiel est qu’ils puissent se regarder dans un miroir en fin de match; ce qu’ils peuvent faire. Mais être combatif ne suffit pas en P1. Il faut aussi de la qualité dans le jeu. C’est là qu’il y a du travail. »

«Ah! Si on avait tenu le zéro derrière durant la première période, soupirait Jean-Philippe Serexhe. C'était un premier objectif; qu'on n'a pas atteint à cause d'un nouveau coup de malchance sur ce tir de Bong qui n'était sans doute pas cadré et que dévie malencontreusement Lorenzo Pizzinato. Décidément, la roue de la chance ne tourne pas pour nous. La seconde période fut à notre avantage mais les Raerenois étaient bien groupés derrière et ils ont bien géré.»