La direction d’Arjemo demande la mise en PRJ de l’entreprise

Détenue par la Sogepa et ArcelorMittal, elle emploie actuellement 160 personnes.

Jean-Michel Crespin
Arjemo est implantée sur plusieurs sites en région liégeoise.
Arjemo est implantée sur plusieurs sites en région liégeoise. ©DR

Nouvelle secousse dans le bassin sidérurgique liégeois. Ce lundi, lors d’un conseil d’entreprise extraordinaire chez Arjemo, la direction, en présence des membres du conseil d’administration, a annoncé aux représentants des travailleurs qu’elle allait, dans les prochains jours, demander au Tribunal de l’Entreprise d’ouvrir une procédure de réorganisation judiciaire (PRJ).

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...