Un Sérésien frappe celle qui l’héberge parce qu’elle n’avait rien à boire à son goût…

Une scène violente qui s’est déroulée en présence de son fils de 2 ans.

J. Def.
Il frappe parce qu'elle n'avait rien à boire à son goût à lui proposer... Photo d'illustration
Il frappe parce qu'elle n'avait rien à boire à son goût à lui proposer... Photo d'illustration ©BRUNO FAHY

Manifestement, ce Sérésien a la main plutôt lourde… En l’espace de quelques jours, il s’est montré relativement violent envers des proches à deux reprises ! Ce qui lui a valu d’être privé de liberté pour ensuite, ce lundi, être mis à la disposition d’un juge d’instruction.

Dimanche, la police a été appelée à intervenir au domicile d’une dame à Seraing. Cette dame hébergeait un individu qui, selon les dires rapportés, la considère comme “sa maman de cœur”, son fils de 2 ans ainsi qu’une amie. À son réveil ce dimanche, à une heure déjà bien avancée de la journée…, il s’est apparemment énervé envers son hôte parce qu’il avait envie de boire mais elle n’avait rien à son goût à lui proposer… Il est parti en vrille et a commencé à frapper l’occupante des lieux. Selon le parquet de Liège, il l’a rouée de coups en la coinçant contre une porte ! L’individu a également retourné le mobilier, notamment le divan alors que son fils de 2 ans s’y trouvait… Une scène manifestement violente !

Pour se défendre, la victime a saisi un couteau de cuisine et l’a touché au niveau du coude, lui occasionnant une plaie ouverte.

L’habitante finira par prendre la fuite par le jardin, où elle a escaladé une clôture afin de trouver refuge chez un voisin. C’est là que la police a été appelée à intervenir.

Ce Sérésien, âgé de 33 ans, était déjà connu des forces de l’ordre et de la justice puisque, la semaine dernière, il avait été déféré au parquet de Liège pour des faits de violence conjugale. D’où le fait qu’il était hébergé ailleurs… Heureusement, d’ailleurs, qu’il s’agissait de “sa maman de cœur”…

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...