Le RFC Seraing vire José Jeunechamps après la défaite contre l’Union

Le RFC Seraing a annoncé lundi se séparer de son entraîneur José Jeunechamps au lendemain de la défaite subie à domicile contre l’Union Saint-Gilloise (1-2) lors de la 15e journée de championnat.

Belga
 Clap de fin pour Jeunechamps à la tête des Métallos.
Clap de fin pour Jeunechamps à la tête des Métallos. ©BELGA

Les Sérésiens pointent à la 17e et avant-dernière place, à égalité avec la lanterne rouge Zulte Waregem.

Jean-Sébastien Legros, déjà présent sur le banc dimanche contre l’Union en raison de la suspension de Jeunechamps, va reprendre le rôle d’entraîneur principal, a précisé Seraing dans son communiqué laconique, où il souhaite "le meilleur pour la suite de sa carrière" à son ancien coach.

Jeunechamps, 55 ans, a effectué une majeure partie de sa carrière en tant que T2, notamment de José Riga ou encore d’Albert Cartier et Frank Vercauteren. Déjà entraîneur principal de Seraing en 2016, il avait aussi dirigé Mouscron la saison dernière, avant de rejoindre le Pairay.

Il reste deux matchs aux Métallos avant la trêve internationale dédiée à la Coupe du monde pour tenter d’inverser la tendance. Ils accueilleront Saint-Trond samedi avant de se déplacer à Oud-Heverlee Louvain le 11 novembre. Entre les deux, ils tenteront de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe de Belgique à l’occasion d’un derby wallon contre Charleroi (8/11).

Après 15 journées de championnat, Jeunechamps est déjà le septième technicien de l’élite à prendre la porte après Karim Belhocine (Courtrai), Dominik Thalhammer (Cercle), Danny Buijs (Malines), Edward Still (Charleroi), Bernd Storck (Eupen) et Felice Mazzu (Anderlecht).