La porte des "blindés" de l’armée belge se referme sur les doigts des Wallons: le syndicat réagit

Le secteur de l’armement wallon se prend une gifle avec le contrat sur les blindés de l’armée belge. Pas la Flandre.

Pascale Serret
La porte des "blindés" de l’armée belge se referme sur les doigts des Wallons: le syndicat réagit
Le contrat de sous-traitance sur les blindés belges passe sous le nez des Wallons. La FGTB-Métal en appelle au soutien du monde politique. ©BELGA

Il y a quelques jours, le débat sur l’exportation d’armes wallonnes revenait à l’ordre du jour des députés: un représentant d’Amnesty était en effet entendu en commission en tant que primo-signataire d’une pétition en ligne, réclamant davantage de transparence sur les licences d’exportation.