Voici l’ANPR, la nouvelle arme de la zone de police Ans/St-Nicolas

Depuis début mai, la zone de police Ans/Saint-Nicolas dispose d’un dispositif ANPR. Une caméra embarquée dans une voiture de police, qui permet de voir si une plaque est signalée volée, en défaut d’immatriculation, de contrôle technique, ou encore si le conducteur n’est pas en ordre de taxe.

Th. L.
Voici l’ANPR, la nouvelle arme de la zone de police Ans/St-Nicolas
Avec la caméra ANPR, les policiers multiplient leurs capacités à voir et à percevoir l’espace qu’ils sont chargés de sécuriser. ©Police Ans/Saint-Nicolas (Facebook)

Avec la caméra ANPR, les policiers multiplient leurs capacités à voir et à percevoir l’espace qu’ils sont chargés de sécuriser. Depuis début mai, les policiers de la zone Ans/Saint-Nicolas disposent d’une caméra embarquée dans l’un de leurs véhicules. Une nouvelle arme pour contrer les contrevenants en défaut d’immatriculation, de contrôle technique ou encore ceux qui roulent avec une plaque volée ou qui n’ont pas payé leurs taxes et autres amendes.

Le dispositif est embarqué dans un véhicule à bord duquel se trouvent deux personnes: un conducteur et un opérateur. L’ANPR va scanner toutes les plaques des véhicules à l’arrêt ou en mouvement, qu’ils soient devant ou derrière. Il va ensuite croiser l’information avec toutes les banques de données existantes. Si la plaque est signalée volée, en défaut d’immatriculation, de contrôle technique, si le conducteur n’est pas en ordre de taxe, l’information va être livrée en temps réel à l’opérateur.

«Un conducteur averti en vaut deux. Assurez-vous que votre véhicule est en ordre», conseille la police locale.