Meurtre de Malek à Ougrée: l’adolescente a été agressée sexuellement avant d’être tuée

Le parquet de Liège a fait le point sur les faits dramatiques qui ont conduit à la mort de l’adolescente.

Jean-Michel CRESPIN
 La porte-parole du parquet de Liège a confirmé que Malek portait des traces de strangulation et souffrait d’un important traumatisme crânien.
La porte-parole du parquet de Liège a confirmé que Malek portait des traces de strangulation et souffrait d’un important traumatisme crânien. © CRESPIN

Ce jeudi en fin d’après-midi, le parquet de Liège a fait le point sur le dramatique dossier relatif à la mort de Malek, cette jeune adolescente originaire d’Anderlecht et retrouvée sans vie, vendredi dernier peu avant midi, dans le Bois Saint-Jean, à Seraing.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...