La chapelle de Strivay dévoile son fronton, œuvre citoyenne

Le nouveau fronton de la chapelle de Strivay, à Neupré, se dévoile. Une œuvre collective composée de 35 pièces en terre cuite, révélant les quatre éléments.

La chapelle de Strivay dévoile son fronton, œuvre citoyenne
Christiane Bosmans, Émilie Collard et Édouard David, qui ont imaginé et fabriqué cette œuvre lumineuse… ©Édouard david
S.L

Le fronton de la chapelle de Strivay retrouve de sa superbe. La Commune vient d'inaugurer la nouvelle œuvre collective, projet mené par des citoyens, artistes et artisans locaux. «C'est l'ancien propriétaire du château de Strivay qui a fait construire la chapelle en 1830 à ses frais avec l'aide des habitants du hameau, explique Édouard David, à l'initiative du projet. Elle est dédiée à St-Donat, protecteur de la foudre. En 1874, M. Dayeneux, le nouveau propriétaire, en a fait don à la Commune.» Une restauration importante de la chapelle a été menée par la Commune en 2004. «Malheureusement, par manque d'information, le dessin délabré du fronton n'a pu être restauré.» Il faut attendre 2018 et l'intervention de Christiane Bosmans et Édouard David, céramistes amateurs, pour qu'un projet de décoration du fronton soit lancé. « Nous avons présenté notre idée à la Commune. Il a fallu ensuite lancer de nombreuses discussions et obtenir un accord de l'AWAP (NDLR: Agence wallonne du Patrimoine) comme le site est classé depuis 1989.» Pour que le projet soit participatif et citoyen, la Commune a décidé de lancer un concours par appel auprès des citoyens. En tout, sept croquis sont arrivés sur la table communale. Et c'est celui de l'illustratrice neupréenne Émilie Collard qui a récolté la majorité des suffrages, ceux des citoyens qui pouvaient voter et ceux du comité de sélection mis en place pour l'occasion. Ce que l'artiste a proposé? Un rappel du cercle solaire de l'ancien fronton, un dessin représentant les quatre éléments (eau, terre, air et feu) et, en toile de fond, la Trinité évoquée par le soleil (Dieu), le triangle (Christ) et les mouvements ondulatoires (St-Esprit), dans une harmonie de couleurs chaudes et vibrantes.