Au Standard, tout a changé en un an

La dynamique est diamétralement opposée à celle de la saison dernière, après 17 matchs.

Kevin Sauvage
 La première partie de saison des Rouches a été satisfaisante.
La première partie de saison des Rouches a été satisfaisante. ©BELGA

Il y a un an, après 17 matchs, soit la fin du premier tour de la phase classique, le Standard pointait à la 13e place avec 20 unités, soit quatre, seulement, de plus que le barragiste. La crise était profonde et le changement d’entraîneur avec le remplacement de Mbaye Leye par Luka Elsner n’y avait rien changé. Le soir de la 17e journée, le Standard en prenait trois à Sclessin contre Charleroi, un match qui n’ira pas au bout.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.