Alvi : après la démolition, la dépollution

Après sa dépollution menée par la Sorasi, le site est appelé à accueillir du logement

Aude Quinet
Alvi : après la démolition, la dépollution
©DR

Situé dans le village de Queue-du-Bois sur la commune de Beyne-Heusay, le site Alvi est une ancienne entreprise de fabrication et d’entretien de ventilateurs industriels. Propriété de la Wallonie depuis fin 2010, il faisait également partie du siège de l’ancien Charbonnage des Quatre-Jean (exploitation 1789 - 1959).

La réhabilitation de ce terrain de 2,25 hectares en friche est en cours. Elle est menée par la Sorasi, filiale de la Spi, chargée d’une mission de maîtrise d’ouvrage déléguée pour le compte de la Région wallonne depuis le 23 mars 2007.

La première phase, à savoir l’étude de préfaisabilité, est terminée : état des lieux du site en matière de pollution, potentialité…

Les démolitions ont également eu lieu de fin septembre 2020 à janvier 2021. Le hall de production, les bureaux et cabanons annexes ont été démontés. "Comme le stipule le cahier des charges, tous les matériaux issus de ce démontage ont fait l’objet d’un tri sélectif et d’un démontage soigneux", explique Pierre Castelain, porte-parole de la Spi. Il s’agit d’éléments en acier tels que les fermes de charpente, poutrelles, colonnes, gaines, ponts roulants, étagères…

Dépollution

Les études de pollution démarreront dans les prochains mois. Celles-ci permettront de vérifier "si le site est compatible avec l’affectation projetée", souligne le porte-parole. "Le site Alvi fait en effet partie des sites retenus comme étant à urbaniser en priorité. Un potentiel pour un lotissement de logements a été mis en évidence".

Une fois dépollué, le site pourra accueillir sa nouvelle fonction.

À savoir qu’en parallèle, la commune de Beyne-Heusay a chargé la Sorasi d’établir un Schéma directeur pour cadrer le développement de l’entité de Queue-du-Bois.