Un agent de gardiennage wallon connu de la justice ne peut être armé à la base militaire d’Elsenborn: il a été débouté par le Conseil d’État

Un agent de gardiennage wallon souhaite assurer une mission de sécurisation… armée de la base militaire d’Elsenborn. Sauf que l’homme, connu de la justice, doit attendre les résultats d’une enquête de sécurité pour avoir un permis de port d’armes. Dans l’attente de ceux-ci, il a été débouté par le Conseil d’État.

Thomas Longrie
 Un agent de gardiennage souhaiterait intégrer la base militaire d’Elsenborn pour assurer une mission de sécurisation armée.
Un agent de gardiennage souhaiterait intégrer la base militaire d’Elsenborn pour assurer une mission de sécurisation armée. ©EdA

Ivresse publique, rébellion non armée, outrages, menaces verbales, violences intrafamiliales, et présomption de mariage blanc.Sans compter les condamnations devant plusieurs tribunaux de police du pays.