Un projet-pilote à l’étude pour éviter que des meurtres passent encore inaperçus en Belgique (vidéo)

En Belgique, comme ailleurs, on ne réalise plus des autopsies en suffisance.  Avec pour conséquence que la Justice passe à côté de nombreux meurtres. S’il voit le jour, un projet-pilote pourrait inverser la tendance.

Thomas Longrie

Faute de budget, la Belgique passerait à côté de 75 crimes parfaits par an. Philippe Boxho confirme la tendance: en matière d’autopsie, nous sommes à la traîne: 1à 2% alors que l’Europe préconise 10%. La raison?On ne réalise plus d’autopsies en suffisance.