Article abonné offert

Le médecin aux faux CST condamné pour une nouvelle escroquerie à une peine de probation autonome, avec un an de prison s’il ne rembourse pas sa dernière victime

Ce jeudi, le Dr Diagne, connu de la justice pour avoir réalisé de nombreux faux Covid Safe Ticket, a été condamné à une peine de probation autonome de deux ans en vue de mettre un terme à son addiction aux jeux de hasard. Il devra notamment se faire interdire l’accès des salles de jeux et de casinos en Belgique.

Thomas Longrie
 Entre autres conditions imposées dans le cadre de sa peine de probation autonome, le prévenu devra entreprendre l’indemnisation de la partie civile (2.900 euros) «selon un rythme raisonnable et en cas d’inexécution de celle-ci», il encourt une peine d’emprisonnement subsidiaire d’un an
Entre autres conditions imposées dans le cadre de sa peine de probation autonome, le prévenu devra entreprendre l’indemnisation de la partie civile (2.900 euros) «selon un rythme raisonnable et en cas d’inexécution de celle-ci», il encourt une peine d’emprisonnement subsidiaire d’un an ©D.R.

Une peine de probation autonome de deux ans, telle est la condamnation infligée ce jeudi 19 mai 2022 par le tribunal correctionnel de Liège au Liégeois Mouhamadou Diagne, un ancien médecin urgentiste reconnu coupable d’avoir commis un faux en écriture et d’en avoir fait usage à Liège, entre le 2 juillet 2018 et le 7 juillet 2018, pour se faire remettre la somme de 2.900 euros. L’homme avait en effet sollicité des prêts d’argents, en utilisant une manœuvre frauduleuse de l’escroquerie.Il avait simulé la conclusion d’un contrat de prêt que l’auteur entendait, en réalité, ne jamais exécuter, selon le juge.