Grosses émeutes à Liège: 18 casseurs identifiés en quelques heures après l’appel à témoins

En quelques heures seulement, l’avis de recherche lancé pour retrouver 27 casseurs et pilleurs de la place Saint-Lambert, à Liège, a porté ses fruits. Dix-huit d’entre eux ont pu être identifiés.

Thomas Longrie
Grosses émeutes à Liège: 18 casseurs identifiés en quelques heures après l’appel à témoins
Cet auteur est toujours activement recherché par les enquêteurs après sa participation aux émeutes de Liège de l’an dernier. ©Police fédérale

Nouveau rebondissement dans l'enquête sur les émeutes qui se sont produites le 13 mars dernier sur la place Saint-Lambert, à Liège: après l'appel à témoins lancé mercredi midi par la police fédérale, 18 des 27 personnes recherchées ont pu être identifiées en quelques heures seulement, a-t-on appris ce jeudi de source judiciaire.

Il s’agit de personnes qui, durant les émeutes, ont lancé des pavés sur les policiers ou encore de jeunes ayant commis des vols dans les magasins.

Le dossier étant à l’instruction, les individus identifiés devraient prochainement être interpellés avant d’être présentés au magistrat instructeur qui devrait leur délivrer un mandat d’arrêt.

Toutes ces personnes risquent de lourdes peines devant le tribunal correctionnel.

Souvenez-vous: cet après-midi-là se tenait une manifestation "Black lives matter" de quelques dizaines de personnes. Un dispositif policier important était prévu. Puis l’arrivée, vers 15 heures, de 200 à 300 fauteurs de troubles survoltés et déterminés avait semé la panique. Ils s’en étaient d’abord pris à un motard de la police, poussé au sol puis frappé. Les violents s’étaient dirigés vers l’hôtel de ville, dont quelques vitres avaient volé en éclats. Ils avaient aussi attaqué des devantures de magasins, notamment dans les galeries Saint Lambert. Un magasin d’articles de sports avait été pillé. Trente-six policiers avaient été blessés.

La police fédérale avait déjà lancé plusieurs appels à témoins et à images, permettant d’interpeller plusieurs personnes.