"La fusillade de la place Saint-Lambert à Liège pouvait être évitée": l’État belge attaqué en justice

À Liège, les familles des victimes de la fusillade de la place Saint-Lambert estiment que l’État belge a commis de multiples fautes, pointant du doigt une libération conditionnelle anticipée de Nordine Amrani, ainsi que l’absence du suivi des conditions de celle-ci.

Thomas Longrie
"La fusillade de la place Saint-Lambert à Liège pouvait être évitée": l’État belge attaqué en justice
Plusieurs familles de victimes ont attaqué l’État belge devant le tribunal civil de Liège. ©© Thomas Longrie

Cinq morts et 147 blessés. Dix ans après la tuerie de la place Saint-Lambert, le tribunal civil de Liège se penchait ce mardi matin sur une éventuelle responsabilité de l’Etat belge, des victimes et familles de victimes l’estimant responsable du drame qui s’est produit.