Pepinster s’incline dans le choc face aux Liège Panthers: toutes les photos du derby

Nouveau coup dur pour Pepinster. À peine renforcée, voilà l’équipe privée de sa meneuse US. Juste avant une douzième défaite face à Liège Panthers. Pepinster - Liège Panthers : 40 - 76

D.M.

Evolution du score: 10: 7-24, 20: 19-41 (12-17), 30: 27-58 (8-17), 40: 40-76 (13-18).

RBC PEPINSTER: Vanaubel 11, Bettonvil 7, Milanovic 5, Leemans C. 0, Leemans T. 0, Favre 8, Tchemtchoua 2, Ndoye 7.

LIÈGE PANTHERS: Tremblez 5, Doppée 8, Leblon 6, Descamps 11, Peeters 8, Schwartz 0, Brewer 12, Bremer 6, Rotberg 11, Maes 9.

Première surprise dans le derby opposant Pepinster à Liège ce mardi, l'équipe locale était privée de son renfort US – Keri Jewett-Giles – séduite par un contrat plus juteux sous d'autres cieux. Arrivée début janvier, après des mois d'attente, la meneuse n'aura finalement disputé qu'une rencontre pour le compte de Jean-Luc Cornia.

"On a des pioches malheureuses actuellement mais c'est le lot d'un club qui est dans notre position", estime le coach pepin qui comprend que sa joueuse ait été séduite par une autre proposition.

"Malgré cela, mon équipe m’a très souvent plu face à Liège. Les filles se sont battues et ont limité les pertes de balle malgré le départ de notre meneuse. Que faire de mieux quand on bosse depuis trois semaines dans une configuration puis que tout s’effondre quelques heures avant le match."

Les Liégeoises prenaient le meilleur départ (0-5) et si Ndoye déflorait la marque d’un lancer franc converti sur deux, les dix points d’écart (1-11) étaient rapidement atteints (4e). Et les choses ne s’arrangeaient pas pour les Pepines (6e: 1-18) chez qui Favre était déjà sifflée pour la troisième fois et donc logiquement rappelée sur le banc. Les rotations se multipliaient chez les Panthers… tout comme les pertes de balle, l’occasion pour les Milanovic et autre Vanaubel de limiter la casse (14e: 12-26). Pas du goût de Pierre Cornia – venu défier son frère – qui remettait de l’ordre dans la maison liégeoise (17e: 14-32).

La barre des vingt unités était passée dans la foulée (17e: 14-35) et le repos sifflé à 19-41.

La suite n’était que chiffres: Liège doublait son adversaire (25-50) dès la 24e minute, les trente points d’écart (27-57) affichés à la demi-heure, l’avance maximale des Liégeoises de 36 unités et la partie pliée en 1h30.

Pierre Cornia: « Solides en défense »

Le coach liégeois Pierre Cornia était satisfait de l'ensemble de son groupe.

« Nous avons été solides en défense, pour preuve les quarante points encaissés, et très collectifs en attaque avec une belle répartition des points. Les filles ont d'emblée affiché beaucoup de concentration, cela m'a permis de donner du temps de jeu aux plus jeunes et d'accrocher une septième victoire consécutive. Une belle préparation avant un match important face à Boom le week-end prochain, une victoire nous assurerait quasiment de la quatrième place au terme de la phase classique. »