Un Ansois blesse un policier à vie: il écope de 190h de peine de travail

Un Ansois âgé de 25 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Liège à une peine de 190 heures de travail et à une amende de 600 euros.

Un Ansois blesse un policier à vie:  il écope de 190h de peine de travail

Le prévenu était initialement poursuivi pour une double tentative de meurtre, dont une sur un policier, mais les faits ont été requalifiés en coups et blessures.

Les faits s’étaient déroulés le 18 juin 2017 à Visé. La police avait été appelée à intervenir car cinq jeunes semaient le trouble lors d’une fête. Deux combis de police avaient bloqué les accès d’une rue tandis que les policiers avaient identifié un des jeunes recherchés.

Des séquelles définitives pour l’agent

L’homme avait tenté de prendre la fuite en rejoignant son véhicule. Une de ses connaissances avait tenté de l’empêcher de partir mais le conducteur avait fait une marche arrière violente et l’avait percuté. Cette manœuvre s’était terminée lorsque la voiture avait touché un policier, coincé pendant de longues minutes entre la voiture et le combi de police. Cet agent a gardé des séquelles définitives.

Le parquet avait soutenu la qualification de tentative de meurtre en insistant sur le caractère volontaire de la marche arrière opérée par le prévenu. Une peine de 30 mois de prison avait été requise.

190 heures de travail et 600€

Le tribunal a fait une distinction entre les faits commis sur les deux victimes. Pour les faits commis sur une de ses connaissances, les faits ont été requalifiés en coups et blessures volontaires. Les violences à l’encontre du policier ont été qualifiées de coups et blessures involontaires, commis par défaut de prévoyance et de précaution. L’intention homicide n’a été retenue dans aucun des cas.

Le prévenu a été condamné à une peine de 190 heures de travail et à une amende de 600 euros.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.