Moji et Sboy, une autre façon de faire du rap

Duo liégeois à très haut potentiel, Moji et Sboy proposent un rap plus rond, teinté de pop qu’il est urgent de découvrir.

Fanny Guillaume
Moji et Sboy, une autre façon de faire du rap
Moji et Sboy, amis comme des frères, les Liégeois n’ont pas peur de montrer leur sensibilité, même dans le rap. ©Marine Rigo

Moji et Sboy, ce sont avant tout deux amis d'enfance ayant grandi dans la banlieue liégeoise en écoutant la même musique. Et, l'alchimie entre eux se traduit en musique. À peine majeurs, ils se lancent avec un premier freestyle qui comptabilise spontanément des dizaines de milliers de vues sur YouTube. Le public est séduit, surtout en France où leur succès est plus rapide. «On ne se l'explique pas vraiment, remarque Moji. Sans doute parce qu'il y a simplement plus de public potentiel. Mais on se dit que c'est là-bas que l'on doit poursuivre nos efforts. À Liège, contrairement à Bruxelles, le mouvement rap est plutôt underground mais on a quand même notre public.»