Il avait proféré des menaces sur Facebook: un Flémallois vers les assises, ce serait une première

Un jeune risque d’être renvoyé devant la cour d’assises de Liège pour avoir proféré des menaces sur les réseaux sociaux.

Il avait proféré des menaces sur Facebook: un Flémallois vers les assises, ce serait une première
L’avocat pénaliste Alexandre Wilmotte assistera lundi. ©EDA – 201055159165
Thomas Longrie

Il lui aurait mieux valu de ne rien écrire sur les réseaux sociaux. Car ce Flémallois d’une trentaine d’années, actuellement détenu sous les liens du mandat d’arrêt depuis octobre, pourrait être renvoyé devant la cour d’assises de Liège dans le cadre de ce que l’on appelle «un délit de presse».