Cinq «communes amies des seniors»... et futures modèles?

Verviers, Plombières, Thimister-Clermont, La Calamine, Amblève ont été volontaires pour dynamiser le rôle des aînés avec Liège..

Jean-Louis Rensonnet
Cinq «communes amies des seniors»... et futures modèles?
Seniors et enfants lors d’une activité «éducation dans les écoles», ici à Thimister.

Lancé en septembre 2016, le projet triennal transfrontalier Senior Friendly Communities, Communes Amies des Seniors, vient de connaître son congrès de clôture en périphérie aixoise. Orchestré par «euPrevent», un réseau eurégional axé sur la promotion de la santé, il portait sur le vieillissement actif dans des communes conviviales pour les seniors. Et notamment en mettant l’accent sur la santé psychique, avec une attention spéciale pour la démence et la dépression chez les seniors. Chez nous, parmi le total des 9 partenaires du projet et 31 communes participantes des 5 régions concernées de Belgique, d’Allemagne et des Pays-Bas, on retrouvait, outre les Mutualités Chrétiennes, le CHU de Liège et, pour la Communauté germanophone, Dienststelle für Selbstbestimmtes Leben (Service pour une vie autodéterminée), les communes de Verviers, La Calamine, Plombières, Thimister-Clermont, Amblève et Liège.