Pensions: que proposent nos têtes de liste au fédéral?

À quel âge vais-je devoir ou pouvoir arrêter de travailler? À la retraite, vivrai-je décemment? La pension: au cœur des programmes et du scrutin. Le point.

Pensions: que proposent nos têtes de liste au fédéral?
L’argent de la pension – argent pension pensionné retraité retraite impôts contributions déclaration fiscale ©ÉdA – Jacques Duchateau

La réforme des pensions, c’est sans conteste l’un des enjeux principaux du scrutin, l’un des sujets les plus clivants de la dernière législature. Un âge légal de départ à la pension qui est, actuellement, rappelons-le, de 65 ans. Les mesures prises par le gouvernement Michel prévoient que cet âge passe progressivement de 66 ans en 2025 à 67 ans en 2030. C’est sans doute l’une des mesures les plus impopulaires de la coalition fédérale suédoise, celle qui a mobilisé l’opposition, celle qui déchaîne tous les partis dans les programmes, proposant chacun des pistes diverses pour désamorcer cette bombe à retardement financière. En effet, la génération issue du baby-boom arrivant à l’âge de la pension, les retraites passeront de 10% (au début de la décennie) à 15% du PIB en 2025.