L’opéra financé illégalement par l’industrie du tabac: «Des reproches injustifiés»

L’Opéra royal de Wallonie est sponsorisé par un géant du tabac, dénonce une association. L’ASBL Prométhéa évoque pour sa part un mécénat qui ne promeut en aucun cas la cigarette.

L’opéra financé illégalement par l’industrie du tabac: «Des reproches injustifiés»

JTI, pour Japan Tobacco International, figure au côté des sponsors comme Ethias, Loterie nationale et Prométhéa sur la page d'accueil du site de l'Opéra royal de Wallonie (ORW) à Liège. Or, selon des informations relayées par Le Soir, cette publicité et ce sponsoring sont totalement illégaux en Belgique au regard de la loi qui concerne la promotion des produits de tabac. La principale association active en matière de mécénat d'entreprise en Belgique, Prométhéa, a rejeté ces allégations.

«Le reproche qui est fait à l’ORW semble, selon notre compréhension de la loi, injustifié. À notre sens, la loi de 1977 vise la promotion des produits de tabac et non pas celui du nom d’une entreprise (nous parlons ici de JTI et non pas des produits qu’elle commercialise, qui sont vendus sous des marques ne rappelant en rien le nom de l’entreprise). C’est donc en toute bonne foi que Prométhéa a accompagné l’Opéra de Liège dans la mise en place d’un mécénat avec la société JTI», pointe Prométhéa dans un communiqué.

Le contrat de partenariat conclu entre l’Opéra de Liège et JTI ne permet aucune communication incitant à la consommation de produits ni aucune communication autour d’une marque, pointe encore l’association. «Il s’agit bel et bien d’un mécénat dont les retours en image ne portent que sur le nom de l’entreprise JTI, que le grand public n’associe par ailleurs pas à des marques spécifiques. En d’autres termes, il s’agit du soutien corporate d’un groupe fait en toute transparence. Les rapports annuels de l’association font référence à ce mécénat depuis son origine», selon Prométhéa.

L’association ajoute qu’un avis sera demandé au SPF Santé. «Prométhéa se conformera aux conclusions reçues, si elles s’écartaient de notre compréhension actuelle de la loi», conclut l’organisme.

© 2022 Belga. Tous droits de reproduction et de représentation réservés. Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Belga. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de Belga.