Le projet d’Eros Center est bien abandonné: le sentiment d’un immense gâchis

L’information est confirmée: le projet d’Eros Center à Seraing est abandonné, menacé par une plainte du Conseil des femmes francophones de Belgique. En attendant, l’activité prostitutionnelle se poursuit rue Marnix, dans des conditions difficiles.

Benjamin Hermann
Le projet d’Eros Center est bien abandonné: le sentiment d’un immense gâchis
Les autorités sérésiennes vont à présent devoir réfléchir au devenir de la rue Marnix, où travaillent 160 personnes dans des conditions sanitaires et de sécurité parfois indignes. ©ÉdA archives

L'Eros Center ne sortira pas de terre à Seraing. L'administratrice-déléguée de l'ASBL chargée de porter ce projet, Alexandra Paparelli, a confirmé ce matin cette information. Ainsi que nous l'annoncions mercredi, c'est sous la menace d'actions judiciaires que l'ASBL en question a été dissoute et que le projet se trouve au point mort.