Les plaintes non urgentes traitées sur rendez-vous

Dès mardi, le poste de police d’Aywaille traitera uniquement les plaintes non-urgentes sur rendez-vous. Un moyen d’accueillir plus efficacement et plus rapidement la population, selon la police de la zone Secova (Aywaille, Chaudfontaine, Esneux, Sprimont et Trooz).

Belga

Pour la première fois en Wallonie, la zone de police Secova a décidé de tenter une nouvelle expérience en matière de plaintes non-urgentes en mettant en place un projet pilote qui sera mené au poste local d’Aywaille. A partir du 3 avril, les personnes qui souhaitent introduire des plaintes considérées comme non-urgentes devront impérativement prendre rendez-vous avec les policiers du commissariat concerné.