Il sera jugé le 30 mars, il risque 4 ans de prison

La fillette avait racontéque son oncle commettait régulièrement des faits d’attentats à la pudeur sur elle. Il risque 4 ans de prison.

Belga

Le tribunal correctionnel de Liège a décidé de prononcer son jugement le 30 mars prochain dans le dossier d’un habitant de Cheratte suspecté d’avoir commis des faits d’attentats à la pudeur sur une fillette. L’homme risque une peine de 4 années de prison mais il a sollicité une peine assortie de mesures probatoires.