Des parapluies pour les fêtes

Ils ne sont pas de Charleroi mais c’est bien au Pays noir que «Les parapluies de Cherbourg» s’ouvriront ce 15 décembre. Le film devient théâtre.

Marie-françoise Gihousse

Après La mélodie du bonheur, Le magicien d'Oz ou encore Un violon sur le toit, le Palais des Beaux-Arts de Charleroi (PBA) et la compagnie Ars Lyrica se lancent dans un nouveau défi en cette fin 2017: créer sur scène les célèbres Parapluies de Cherbourg de Jacques Demy et Michel Legrand (voir ci-contre). «Le PBA, rappelle Patrick Leterme, directeur musical d'Ars Lyrica, a été reconnu comme pôle lyrique de la Fédération Wallonie-Bruxelles voici une dizaine d'années. Le but étant de promouvoir le répertoire lyrique léger, en dehors de l'opéra. C'est à ce moment qu'un partenariat a été conclu avec Ars Lyrica et plusieurs spectacles ont été montés, généralement très familiaux.»