Atomic Spliff fait pas pschiiiiit

L’été sera chaud, l’été sera chaud, et peut-être encore plus si vous écoutez les Andenno-Liégeois d’Atomic Spliff. Leur nouvel album tient dans une pochette comme celles qui contenaient les cartes Pokémon antan.

A.S.
Atomic Spliff  fait pas pschiiiiit

Mieux, les quinze nouveaux titres se retrouvent sur une clé USB, signe que le groupe qui allie reggae et robots est bien dans l’air du temps et qu’il suit, avec les moyens du bord, la ligne tracée par les Shaka Ponk. Livré avec un comics, voilà un album conceptuel un brin répétitif mais qui lâche diablement les chevaux pour tout emporter dans sa folie et son énergie. Jubilatoire.