Quand l’orchestre philharmonique joue Tetris, Pokemon, Zelda…

L’Orchestre philharmonique royal de Liège donnait un concert un peu particulier mercredi soir. Dans le répertoire, les musiques de jeux vidéo célèbres comme Final Fantasy ou Pokemon. Voici quelques images.

B.H.

La rencontre de deux univers a priori différents constitue souvent un beau moment artistique. Ce fut le cas ce mercredi en fin de journée, alors que l'Orchestre philharmonique royal de Liège (OPRL) présentait Game Over, un concert de musiques de célèbres jeux vidéo en version symphonique.

Cet événement s’inscrivait dans le cadre de la Music Factory, une programmation de l’OPRL qui consiste à faire découvrir la musique classique et ses rouages au jeune public.

Cette fois, un accent était mis sur les jeux vidéo les plus célèbres, avec la collaboration de l'ASBL Les Interactifs associés et de l'équipe Liège Game Lab de l'ULg. «La salle était pleine à craquer et de nombreux fans de jeux vidéo étaient présents pour cette séance assez exceptionnelle», explique Séverine Meers, attachée de presse de l'OPRL. «Je pense que les gamers ont eu quelques moments de grands frissons en réentendant les musiques sur lesquelles ils ont joué pendant si longtemps, parfois il y a déjà quelques années…»

Des images des jeux vidéo étaient projetées sur écran géant, une expo et quelques jeux vidéo old school créaient une ambiance inhabituelle pour la salle philharmonique.

Aux manettes, Fayçal Karoui dirigeait l’OPRL et présentait le concert.

L'OPRL nous a fourni deux extraits, Pokemon (ci-dessus) et Final Fantasy, qui permettent de se rendre compte de l'ambiance.

Le programme du concert

KOJI KONDO, The Legend of Zelda (1986)

JUNISHI MASUDA, Pokemon (1996)

AUSTIN WINTORY, Journey, Nascence and Apotheosis (2012)

TOBY FOX, Undertale (2015)

KÔ ÔTANI, Shadow of the Colossus, Counter Attack (2005)

GREG EDMONSON, Uncharted III, Nate's Theme (2010)

GARETH COKER, Ori and the Blind Forest (2015)

NOBUO UEMATSU, Final Fantasy VII, One Winged Angel (1997, rééd. 2004)

ALEXANDRE DAMNIANOVITCH, Tetris (création, commande de l'OPRL)