Legnini: c’est la Waxx (qu’il préfère)!

«La wax (la cire), le vinyle, les années 70, ce sont mes sources!» dit Éric Legnini. Après The Vox et Sing Twice, voici Waxx Up, le troisième opus vocal du génial pianiste dont les talents de producteur et d’arrangeur sont cette fois mis en évidence.

J.G.
Legnini: c’est la Waxx (qu’il préfère)!
©EdA

Peu de piano, mais une rythmique d’enfer avec Daniel Romeo au son de basse énorme, des cuivres qui claquent et des voix minutieusement choisies: «J’ai beaucoup drivé les chanteurs pour qu’ils soient dans les couleurs que je voulais». Cette évolution du style d’Éric Legnini n’a rien de surprenant: déjà dans Miss Soul, la musique noire dominait jusqu’à atteindre ce groove vocal d’aujourd’hui. Sur la scène du Reflektor, un concert du festival à ne pas rater le 13!