Willy Demeyer: «Le 13 décembre, la ville a été meurtrie en son cœur»

Liège a changé, après le 13 décembre 2011. La ville s’est adaptée, d’un point de vue policier notamment. Et de nombreux Liégeois ont été marqués, dont le bourgmestre Willy Demeyer.

Benjamin Hermann
Willy Demeyer: «Le 13 décembre, la ville a été meurtrie en son cœur»
Willy Demeyer (PS), bourgmestre de Liège. ©ÉdA Hermann

Les Liégeois n’osent pas vraiment se rendre sur cette terrasse, qui surmonte le Point Chaud de la place Saint-Lambert, face à la galerie commerçante. Seuls les pigeons s’y aventurent encore. «Le 13 décembre 2011, la ville a été meurtrie en son cœur. Les lieux restent marqués par cet événement», considère lui-même le bourgmestre Willy Demeyer (PS).