Zazie et Les exercices de style : les préférés

«Doukipudonktan»,«Tu causes, tu causes, c’est tout ce que tu sais faire»… Et on en passe! Zazie dans le métro est sans aucun doute le plus célèbre des romans de Raymond Queneau. Un livre d’ailleurs porté à l’écran, par Louis Malle en 1960, un an après sa parution. Sans aucun doute, l’humour qui le traverse tout comme le langage utilisé, entre autres par la très délurée Zazie, y sont pour quelque chose. Zazie une adolescente arrive de sa province pour passer quelques jours à Paris, chez son oncle Gabriel. Son rêve, c’est de prendre le métro. Mais quand elle arrive dans la capitale, le métro ne roule pas pour cause de grève… À la fois burlesque et ambigu, ce roman inclassable mêle les genres : un zeste de policier, une pincée de merveilleux, un peu de fantastique et même d’initiatique. Et au bout, un vrai succès populaire.

M.G.

Autre succès, Exercices de style est certainement le favori des profs de français. Queneau y raconte 99 fois et naturellement de 99 façons différentes, la même histoire. Chacune illustrant, de plus, un «style littéraire» particulier. Une histoire naturellement anodine, celle d'un jeune homme avec un chapeau mou rencontré dans un bus puis devant la gare Saint-Lazare. Réellement jouissif à lire.

Sur le même sujet