Twitter a perturbé le travail policier

La police liégeoise a couru après des tireurs fantômes.?La faute aux réseaux sociaux et sites web qui lâchent tout et n’importe quoi.

M.Dum.

DUMONT