La commissaire à Tournai la Page

La journaliste parle six langues : Pascale Lora Schyns est traductrice pour A.S.O.

Françoise Lison

Attachée de presse, au récent Tour de France, pour Sanchez, Guttierez et Valverde, elle vit chaque «Grande Boucle» comme une aventure passionnante.

Si elle s'est établie en Espagne, elle est d'origine liégeoise, née de parents hollandais.

De la compétition cycliste au journalisme en passant par une expérience de commissaire UCI (on la vit officier au Franco-Belge, notamment), son itinéraire passe par la littérature germanique et les études théâtrales.

L'écriture la mobilise également : Pascale Lora Schyns sera à Tournai la Page, samedi et dimanche, de 10 h à 19 h, à la Halle aux Draps.

Auteure de quelques recueils de poésie, elle présente aujourd'hui son premier roman, «Les Survivants de Sallimoc», un livre publié aux éditions de L'Harmattan. D'emblée, le lecteur est plongé dans l'échappée belle de Fanny, en route vers un village qui semble être le lieu d'un rendez-vous avec l'enfance. Un étrange personnage l'y accueille, avant son arrivée à l'hôtel où une légende lui est contée. Pourquoi la jeune femme a-t-elle décidé d'explorer le curieux microcosme qui s'offre à elle ?

D'une conversation inquiétante à de rutilants silences, la voilà sur des pistes qu'elle n'attendait pas. Elle enquête, se glisse et se démène dans une saga qui tutoie le fantastique et le danger. Loin, très loin des épreuves cyclistes emplies de mystère ? Pas si sûr...

«Les Survivants de Sallimoc», éd. L'Harmattan, 2010, 28¤50