Ambiance des Ardentes en photos

L'ombre des arbres du site de Coronmeuse a été particulièrement recherchée durant le festival liégeois. Un orage lointain a même perturbé la soirée de samedi.

Arnaud WÉRY Jérôme HEYMANS

Cela fait une bonne vingtaine de minutes que Nada Surf joue sur la scène du HF6. Soudain, plus rien. La salle est plongée dans le noir et les musiciens privés de son. La foudre aurait touché une cabine alimentant justement les halles des foires de Coronmeuse. Les Ardentes se retrouvent amputées de deux de leurs trois scènes. Il en faut plus pour perturber les Ricains. Les voilà qui se regroupent autour de la batterie et frappent sur tout ce qu'ils peuvent. Le public embraie : il scande des refrains sortis tout droit des stades de foot, il danse... Sur scène, quelques techniciens éclairent le groupe avec des lampes de poche. Image presque irréelle. Sûr que Nada Surf n'a jamais connu une telle situation. Et lorsque le groupe fait mine d'arrêter, le public le rappelle. La batterie est alors déplacée sur l'avant de la scène et les musiciens repartent de plus belle.