757 logements de la S.R.L. Herstal rénovés pour 32 millions d’euros

Entre 2021 et 2025, pas moins de 757 logements la Société Régionale du Logement de Herstal seront rénovés. Ce qui représente plus de 40% du patrimoine de la société herstalienne.

Th. L.
757 logements de la S.R.L. Herstal rénovés pour 32 millions d’euros
Des travaux seront réalisés dans pas moins de 757 logements, soit plus de 40% du patrimoine de la société herstalienne. ©BELGA

Forte d’un patrimoine de près de 1.800 logements publics, la Société Régionale du Logement de Herstal (S.R.L. Herstal) s’est inscrite dans le nouveau plan wallon de rénovation des logements publics 2020-2024 présenté à l’été 2020 par le Gouvernement wallon. Ce plan vise la rénovation d’au moins 25.000 des 100.000 logements publics en Wallonie pour un montant global de travaux estimés à 1.250.000.000 euros.

Le 13 janvier dernier, le ministre du Logement, Christophe Collignon, a approuvé le plan de rénovation présenté par la S.R.L. Herstal.

La Région wallonne a réservé une enveloppe de 21.949.000 euros à la S.R.L. Herstal dont 16.461.750 euros de subsides, le solde de 5.487.250 faisant l’objet d’un prêt à taux 0%.

Mais le conseil d’administration de la S.R.L. Herstal a augmenté cette enveloppe de plus de 10.000.000 d’euros financés pour moitié par un prêt au taux du marché et pour l’autre moitié par sa trésorerie propre.

C’est donc un total de 32.000.000 d’euros de travaux qui seront réalisés entre 2021 et 2025: ils seront réalisés dans pas moins de 757 logements soit plus de 40% du patrimoine de la société herstalienne.

Les travaux visent à améliorer la consommation énergétique des logements et la diminution des charges au bénéfice des locataires sans parler du confort que cela procure: ils portent, entre autres, sur le placement du chauffage central, sur l’isolation des toitures, des façades et des plafonds des caves, sur le remplacement des châssis, etc…

En plus de ce programme, la S.R.L. Herstal poursuit également son plan de rénovation sanitaire.

Un planning établi en octobre dernier prévoit la fin des travaux dans le courant de l’année 2025.

À la fin de la réalisation de ce plan de rénovation 2020-2024, près de 2/3 (61%) des logements seront donc classés «en faiblement ou très faiblement consommateurs d’énergie fossiles».