Un terrain multisports et deux plaines de jeux à Liers: début des travaux début de l’année

À Liers, la plaine actuelle sera totalement réaménagée. La Ville de Herstal souhaite y créer un terrain multisports ainsi que deux nouvelles plaines de jeux pour enfants.

Th. L.
Un terrain multisports et deux plaines de jeux à Liers: début des travaux début de l’année
Une nouvelle plaine de jeux sera prochainement aménagée à Liers, dans l’entité de Herstal. ©Heymans/Archives/Photo prétexte

Joli projet que celui développé par la Ville de Herstal.

À la suite d’une demande récurrente émanant des riverains, la plaine actuelle de Liers sera prochainement totalement réaménagée.

Un terrain multisports (mini-foot et basket-ball) va y être créé ainsi que deux plaines de jeux pour les enfants de 2 à 6 ans et de 6 à 12 ans. Des appareils de fitness pour adultes y seront également installés.

Ces nouveaux aménagements seront installés au croisement de la rue Émile Lerousseau et de la ruelle des Prés.

Le conseil communal herstalien a avalisé un projet d’aménagement de cet espace vert.

Un budget de 500.000 euros est prévu pour mener à bien la construction du site, et une demande de subsides a été adressée à Infrasports, l’institution régionale wallonne compétente dans le domaine.

«Les offres d’aménagements ont été reçues et on devrait débuter les premiers travaux en 2021», souligne la Ville.

+ LIRE AUSSI | La place Gilles Gérard bientôt transformée en un espace de vie convivial, la création d'un parc urbain dans l'hyper-centre : voici les projets de la Ville de Herstal

En 2021, près de 29 millions d’euros seront investis dans la réalisation de grands projets d’envergure comme l’aménagement du Parc Browning entre les rues Faurieux et Jean Lamoureux, l’aménagement aussi de la Place Gilles Gérard à Vottem, l’extension des écoles Jean Namotte, Émile Muraille et des Cascogniers ainsi que de gros investissements dans les voiries et les égouttages.

Notons que le budget est prêt afin de débuter les travaux pour la réfection de la rue des Cyclistes Frontières, «une fois que le dossier sera tranché en justice», indique la Ville.