L'Avenir Fouron ne craint pas le leader

Troisième au classement depuis quelque temps déjà, Fouron pourra-t-il le rester une semaine de plus? En recevant Grâce-Hollogne, les hommes de Marc Ansion risquent en effet de devoir céder leur place sur le podium à Herstal, qui le suit de près. Théoriquement, le leader semble imbattable mais les Fouronnais ont prouvé par le passé qu'ils pouvaient leur tenir tête, surtout à domicile. «Grâce-Hollogne n'a jamais gagné ici, affirme le mentor de Fouron. Et à l'aller, ils ont éprouvé les pires difficultés contre nous avant de s'imposer 2-1.» Sur leur propre terrain, les coéquipiers de Pinsaert ne craignent personne. «C'est clairement un avantage de jouer chez nous car on connaît notre terrain, souligne Ansion. On jouera d'ailleurs pour la gagne même si mon équipe n'est pas au complet. En fait, je n'aurais pas de problème pour composer mon onze de départ mais mon banc sera un peu moins fort que les dernières semaines.

»

Outre Heinsen, out jusqu'à la fin de la saison, le coach ne pourra pas compter sur Orban, Leruth (suspendus) et Olaerts (blessé). Il pourra toutefois récupérer Rikir et Hermans. «Cela fait quelques matchs que je ne peux plus aligner deux fois la même équipe. C'est regrettable mais il faut savoir s'en accommoder. »

S'ils ont leur place sur le podium à défendre, les Fouronnais veulent aussi jouer leur rôle d'arbitre jusqu'au bout.

«On sait que le titre se jouera entre Grâce-Hollogne et Richelle. On avait d'ailleurs battu les deuxièmes 2-1 chez nous. »

Et le coach rêve de faire subir le même sort à son adversaire du week-end.

«Il faut qu'on fasse un gros match car cette équipe a un énorme potentiel», conclut le coach frontalier Marc Ansion.

F.Z.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.