Plusieurs arrestations administratives après une manifestation au centre fermé de Vottem

Plusieurs dizaines de personnes se sont présentées dimanche vers 17 heures devant le centre fermé de Vottem. Elles entendaient protester contre les politiques en vigueur au sein de ce genre de centre. La police de Herstal qui s'était rendue sur place a dû faire appel à des renforts auprès de la police de Liège.

Lorsque les policiers liégeois sont arrivés sur place, les manifestants qui avaient commis quelques dégâts à l'entrée du centre, ont pris la fuite, se dirigeant vers le quartier Sainte-Walburge. Une quinzaine d'entre eux y ont été appréhendés et écroués par la police de Herstal par mesure administrative.

Vers 19 heures, des habitants de la rue des Tawes ont averti la police de la présence de plusieurs individus sur le toit d'une maison abandonnée. Il s'agissait de manifestants qui avaient échappé aux policiers en pénétrant dans cet immeuble par une échelle. Les individus, 8 personnes au total, ont finalement été écroués à l'hôtel de police de Liège, également par mesure administrative.