Bilan mitigé pour Liege Airport

Plus de passagers, mais moins de fret

Jean-Michel Crespin
Liege Airport va vivre des semaines cruciales et tendues pour son avenir.
Liege Airport affiche un bilan 2022 mitigé. ©Belga Image

L’année 2022 est contrastée pour Liege Airport avec un repli dans le transport de marchandises et une hausse forte en passagers. Avec plus de 1 140 000 tonnes transitant dans ses installations, l’aéroport liégeois est toujours en pole position en Belgique et dans le top européen. En ce qui concerne l’activité passagers, Liege Airport a accueilli 166 898 passagers en 2022, soit une augmentation de 118 % par rapport à 2021. Plusieurs millions d’euros seront investis en faveur de l’environnement.

Après deux années (2020 et 2021) exceptionnelles avec une croissance de 50 %, Liege Airport conforte sa place de 1er aéroport cargo en Belgique avec 1 140 060 tonnes de fret contre 1 412 498 tonnes transportées en 2021.

”Après deux années de forte augmentation des capacités et de l’offre de fret aérien (conversion d’avions passagers en cargo, remise en service d’avions-cargos plus anciens, forte croissance de l’e-commerce, etc.), Liege Airport connaît, à l’instar de tous les aéroports “cargo”, une diminution par rapport à 2021 (-19 %). Cette diminution survient de manière tout à fait prévisible vu l’instabilité géopolitique créée par la guerre en Ukraine, les tensions mondiales actuelles, la stratégie zéro Covid en Chine”, explique Laurent Jossart, CEO de Liege Airport.

”Spécifiquement chez nous, il faut y ajouter la restructuration de Fedex et l’arrêt des activités d’AirBridge Cargo. L’inflation à deux chiffres a également eu un impact négatif important sur la consommation, l’e-commerce et donc sur les flux globaux de marchandises”, ajoute Laurent Jossart.

Le volume de marchandises transportées a aussi été impacté par deux paramètres non négligeables : la reprise des vols passagers puisque leurs soutes peuvent également accueillir des marchandises et un transfert modal du transport aérien vers le transport maritime avec la fin des perturbations dans la chaîne logistique maritime et une forte baisse et un retour à la normale des tarifs du transport maritime après deux années de hausses régulières.

Engagements pour l’environnement

On le sait, le permis de Liege Airport est actuellement en discussion au niveau du gouvernement wallon. Une des questions qui se pose étant l’équilibre à trouver entre enjeux économiques et environnementaux. Une question évoquée par Laurent Jossart. “Il est important de rappeler que Liege Airport intègre la protection de l’environnement dans sa stratégie d’entreprise. Nos investissements pour 2023 se montent ainsi à plus de 5 millions d’euros avec un focus sur nos infrastructures (HVAC, LED, isolation…), la mobilité (bornes de recharge électriques, transports en commun, parking vélos), l’achat de véhicules techniques hybrides et/ou électriques… En outre, la politique de nouvelles redevances aéronautiques est entrée en application depuis le 1er janvier 2023. Cette refonte des redevances vise l’amélioration du confort de vie des riverains. Liege Airport incite les compagnies aériennes à opérer davantage de jour, avec des avions plus modernes qui affichent de meilleures performances acoustiques. Ceux-ci paient désormais moins alors que les vols de nuit des aéronefs avec de moins bonnes performances acoustiques paient plus”.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...