Wégria: «Furieux de perdre deux points»

La semaine dernière, malgré une courte défaite face à Momalle à dix durant une mi-temps, Bernard Wégria avait souligné l’état d’esprit positif de ses joueurs.

J.B.

Après le partage concédé à Templiers, le coach flémallois pointait les trop nombreux manquements affichés par ses troupes. «Je pense que nous nous créons cinq ou six opportunités réelles, mais on veut jouer à la baballe devant le but et ça ne rentre pas, pestait-il. Face à une équipe qui y a toujours cru, même en infériorité numérique, nous avons fait preuve d’une suffisance coupable avec pour conséquences de perdre tous les duels et de ne plus entreprendre les courses nécessaires en reconversion défensive. Et tout ça me rend furieux car en perdant deux points on loupe l’opportunité de recoller à Braives tandis qu’Ougrée et Hannut accroissent l’écart qui nous sépare d’eux.» L’engueulade dont il a crédité ses joueurs dans le huis clos du vestiaire a résonné au-delà des murs et les mots prononcés en cette circonstance devraient rester bien ancrés dans la tête de ses hommes, au moins jusqu’à la venue de La Clavinoise. Pas de chance pour elle…