Terril du Hénâ aux Awirs: bientôt 25% des cendres volantes évacuées

Depuis fin 2016, 575 000 des 2,5 millions de tonnes de cendres volantes jadis stockées par la centrale des Awirs ont été évacuées.

Frédéric Renson
Terril du Hénâ aux Awirs: bientôt 25% des cendres volantes évacuées
Les pelleteuses auront effectué 1/4 du boulot d’ici l’automne pour ce qui doit redevenir une vallée verte à l’horizon 2030. ©Roger Job

«On s'attend à avoir évacué 600 000 tonnes de cendres volantes avant l'automne, ce qui correspond à 25% du terril. Nous sommes dans les clous de l'agenda initial.» Cheffe de projet pour Engie Electrabel de l'excavation du terril du Hénâ où la centrale des Awirs a stocké les cendres résiduelles de la combustion du charbon servant à produire de l'électricité de 1952 à 1972, Aurélie Delvaux suit de près le colossal chantier entamé fin d'année 2016 en terres flémalloises à la frontière avec Engis.