Esneux: sauvé grâce à une tyrolienne au-dessus de l’Ourthe

Sept heures ont été nécessaires pour sauver un promeneur blessé. Une tyrolienne a été installée sur l’Ourthe.

Jean-Michel CRESPIN
Esneux: sauvé grâce à une tyrolienne au-dessus de l’Ourthe
Une tyrolienne a été nécessaire pour transporter l’infortuné blessé. Ingénieux! ©Steph pictures

L’opération de sauvetage aura duré près de sept heures. Une opération menée dans le froid, le brouillard puis la nuit mais qui s’est soldée par une fin heureuse.

Tout avait commencé samedi vers 15 h 30, lorsque les services de secours ont été avertis qu’un homme avait fait une mauvaise chute dans les bois de Plainevaux, à Esneux et se plaignait de fortes douleurs au dos.

Arrivés sur place, les pompiers ont, dans un premier temps, tenté de ramener le blessé jusqu’à l’ambulance stationnée à l’orée du bois. Mais après 1 h 30 d’effort, ils ont dû se résoudre à admettre que ce n’était pas possible vu le terrain impraticable pour transporter une personne blessée.

Le souci, c’est qu’il n’y avait pas vraiment d’autre chemin, le bois étant bordé, de l’autre côté par l’Ourthe.

L’équipe GRIMP en renfort

Qu’à cela ne tienne! Vers 17 h, les secouristes ont opté pour une solution plus spectaculaire mais, au final, plus sûre pour le blessé : passer par-dessus la rivière pour amener le blessé à l’ambulance qui aura, entre-temps fait le chemin jusqu’au RAVeL de l’autre côté de l’Ourthe.

La cellule GRIMP (Groupe de reconnaissance et d’intervention en milieu périlleux) a été appelée pour installer une tyrolienne au-dessus de l’Ourthe. Grâce à cela, la personne a pu être ramenée en toute sécurité de l’autre côté de la berge. Des plongeurs ont également été sollicités afin de sécuriser la manœuvre au niveau de l’eau, au cas où…

Le blessé a "survolé" l’Ourthe peu après 22 h et a immédiatement été transporté à l’hôpital.