Baignade interdite dans l’Ourthe à Esneux après la mort d’un chien

Un chien est décédé après avoir bu de l’eau dans l’Ourthe, au niveau des anciens Prés de Tilff. L’eau pouvant être riche en cyanotoxines, la Commune interdit les baignades sur l’entité communale.

Th. L.
Baignade interdite dans l’Ourthe à Esneux après la mort d’un chien
Ce dimanche 9 août dans l’après-midi un chien est décédé après avoir bu de l’eau dans l’Ourthe, environ au niveau des anciens Prés de Tilff. ©Commune d’Esneux.

Ce dimanche 9 août dans l’après-midi un chien est décédé après avoir bu de l’eau dans l’Ourthe, environ au niveau des anciens Prés de Tilff, a indiqué lundi la bourgmestre d’Esneux, Laura Iker. Cette eau pourrait être riche en cyanotoxines.

Les cyanobactéries prolifèrent dans les eaux peu profondes, tièdes, calmes et riches en nutriments (azote et phosphore) et représentent un danger pour l’homme et les mammifères car certaines espèces de cyanobactéries peuvent produire des toxines. Les troubles liés au contact, à l’ingestion ou à l’inhalation de ces substances sont variables: irritations de la peau, maux de tête, nausées, gastroentérites aigües, voire atteintes neurologiques.

Les communes pouvant être touchées sont, actuellement: Esneux, Comblain-au-Pont, Hamoir et Ferrières.

À Esneux, à la demande des autorités communales, trois points vers l’amont ont été contrôlés par l’organisme compétent de la Région wallonne: le barrage de Méry, le barrage de Hony (rue de Fêchereux) et le barrage de La Gombe.

«Nous ne manquerons pas de vous informer dès que nous serons en possession des résultats», indique la bourgmestre, conseillant à ses administrés de rester vigilants.