Rendons à Antoine...

ESNEUX: Dans notre édition de la semaine 38, la rubrique " Des gens qui bougent" était consacrée à Antoine Gruselin et non à Paul Gruselin...

Bon, le fils et le père se ressemblent, ce qui n'est pas une excuse pour avoir confondu les deux prénoms dans le titre.