L'art textile à l'honneur

ESNEUX : Du 8 au 24 mai, l'Escale accueillera Dani Tambour, Marie-Thérèse Prégardien et Catherine de Launoit pour l'exposition « Les tissus é-moi »...

Voilà une belle occasion de faire connaissance avec un art textile trop peu connu. Marie-thérèse Prégardien a suivi les cours de l'académie des Beaux-arts pendant cinq ans. Elle a démarré dans la géométrie, symbolique de vie. Les églises romanes ont eu une importante influence sur son travail, on reste en effet perplexe devant ses réalisations qui frôlent parfois la démesure. Parfois cependant elle travaille le tout petit format. Au Congo, la mère de Dani Tambour apprenait à coudre et à tricoter aux africaines, « c'est, dit-elle, le début d'une maladie qui ne m'a plus quittée : la création textile. » Elle crée des boîtes à épices en lin, elle pare de fils de couleurs des chaussures rapportées de Chine, elle redonne vie à des gants de peau ou encore réalise un vêtement intemporel. Quant à Catherine de Launoit, son travail principal se compose de trois séries brodées, une septantaine de « pages brodées » (40/40cm), « les heures à Grande-Oursine » (7 planches de 64/50cm) et depuis 1998 « les petits feuillets des jours ».