Maurice Blanchy, un autre son de l'accordéon

ESNEUX - Maurice Blanchy est aujourd'hui esneutois mais on ne le vois pas souvent dans les rues du village, artiste connu et reconnu, il est le plus souvent sur les routes ...

JDx

A l'âge de 8 ans il découvrait l'accordéon chromatique, pendant 11 ans il allait suivre une formation classique qu'il devait compléter au Conservatoire de Verviers. Après une dizaine d'almées à faire danser les gens dans les bals musettes il se tournait vers l'accompagnement musical et plus particulièrement le théâtre, on le vit aussi avec Michel Dejeneffe et son célèbre Tatayet. En 1997 il allait rencontrer Borys CWewka, professeur de chant et découvrir de nouvelles facettes de son instrument via un spectacle de chants profanes et sacrés slaves. Cela ne l'empêchait pas de commencer à s'intéresser aux musiques du Monde.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.