Deux « Libert » à l'Arlecchino

Esneux - Du 6 mai au 2 juin, les cimaises du resto-galerie «L'Arlecchino» accueilleront les aquarelles et les photographies de Danièle et de Michel Libert. Bien qu'aucun lien de parenté ne les unisse, les deux artistes partagent, outre leur patronyme, une vive passion pour l'art dans ce qu'il a de plus sincère. Tous deux aiment faire chanter la couleur et les contrastes.

Danièle Libert met toute sa technique au service d'une œuvre puissante et originale. Dans ses dialogues passionnés avec la couleur, l'aquarelliste aime traduire l'imaginaire dans des formes de plus en plus épurées, fluides, semi-abstraites...

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.