Le message d’une réfugiée climatique belge à la «Marche pour le climat»

Victime des inondations de juillet, elle participera à la «Marche pour le climat». Pour dire que le changement climatique c’est ici et maintenant.

alain wolwertz
Le message d’une réfugiée climatique belge  à la «Marche pour le climat»
Les inondations ont montré que les effets du changement climatique c’est aussi chez nous, dit Bernadette Leemans.

Une légère trace de boue barre encore le crépi blanc sur toute la largeur du mur au-dessus de la porte-fenêtre. Stigmate ténu du cataclysme qui a secoué ce quartier de petites maisons mitoyennes de Chaudfontaine. «L'eau est montée jusqu'au plafond», dit Bernadette Leemans en racontant la fureur de la Vesdre qui, en juillet, s'est engouffrée dans les habitations en déboulant par les jardins.